SENTIERS PERDUS

 

Mes ascendants chérissaient la côte Vermeille. 

6 ans après la fin des vacances familiales, rien n'a changé, je retrouve cette sérénité, ce calme, cette odeur, ce soleil et une certaine nostalgie.

Le blanc des cheveux s'est intensifié, les promenades se raccourcissent, mais ils restent ici.